Matériaux Service / Nos conseils matériaux / Cloisons / Quels matériaux choisir pour son isolation thermique ?

Quels matériaux choisir pour son isolation thermique ?

Quels matériaux choisir pour son isolation thermique ?

Il est souvent difficile de faire les bons choix quand on n’est pas un as du bricolage. Bâtiland est là pour vous aider et vous conseiller. Cet article va vous permettre de faire les bons choix de matériaux pour bien isoler votre habitat et préparer l’hiver sereinement.

ISOLATION THERMIQUE : ÊTRE AU CHAUD QUAND IL FAIT FROID

L’automne est bien là. Et pour mieux se préparer à l’hiver qui approche à grand pas, Bâtiland se doit de vous accompagner dans vos travaux d’isolation. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie, la principale source de déperdition de chaleur dans une maison provient des combles. Les fuites thermiques issues des combles peuvent ainsi représenter jusqu’à 30% de la facture d’énergie à l’année ! Voilà donc deux bonnes raisons de se pencher sur l’isolation de vos combles cet hiver pour profiter d’un habitat chaud et surtout, pour faire des économies d’énergie.

ROULEAU DE LAINE

 CINQ GRANDES CATEGORIES D’ISOLANTS

Un isolant thermique est un matériau qui détient une double fonction : il permet à la fois d’éviter de faire entrer la chaleur l’été, mais aussi de maintenir cette chaleur durant l’hiver en empêchant le froid d’entrer dans votre foyer. Les isolants thermiques peuvent être classés dans cinq grandes familles :

  • Les isolants minéraux

Ce sont les isolants les plus connus : il s’agit de la laine de verre ou encore la laine de roche.

  • Les isolants naturels

Ces isolants sont également beaucoup utilisés dans les travaux d’isolation. Il s’agit de la fibre de bois, du liège ou encore du lin.

  • Les isolants synthétiques

Il s’agit du polystyrène ou bien du polyuréthane.

  • Les isolants minces ou multicouches

Ces isolants sont plutôt considérés comme des compléments d’isolation. Ce sont des isolants qui ne suffisent pas vraiment à obtenir un bon DPE (diagnostic de performance énergétique).

  • Les isolants dits « nouvelle génération »

Ils sont relativement récents sur le marché : les plus utilisés sont les briques mono-murs. Ces murs de briques de 35 à 40cm d’épaisseur environ utilisent le système d’inertie thermique. On retrouve aussi dans cette catégorie le béton cellulaire, les coffrages isolants, les peintures isolantes ou encore l’aérogel.

DEUX METHODES D’ISOLATION

Pour réaliser vos travaux d’isolation, deux méthodes s’offrent à vous.

  • Utiliser la résistance thermique

Utiliser un produit à forte résistance thermique (à savoir un matériau qui résiste au transfert de chaleur), vous garantira une bonne isolation. Pour choisir les matériaux adaptés, n’hésitez pas à vous fier à l’indice de résistance thermique, que vous trouverez le plus souvent sous la forme du « R ». Cet indice mesure la performance de la couche isolante. Plus il est élevé, plus le matériau choisi a une bonne résistance thermique. Cette mesure est en revanche variable selon l’épaisseur du produit. Sur un même produit dont seule l’épaisseur varie, plus l’épaisseur est grande, plus l’indice « R » sera grand. L’indice de résistance thermique est lié à une autre mesure, celle de la conductivité thermique, que vous trouverez sous la forme du « λ » (lambda) et qui est associée à une matière. L’indice de résistance thermique se calcule donc simplement, en faisant le rapport entre l’épaisseur d’un produit (critère variable) et sa conductivité thermique (critère fixe).

R = e / λ

Attention : un indice de résistance thermique peu élevé n’est pas synonyme de matériau non-isolant. Au contraire, celui-ci peut avoir une inertie thermique importante.

  • Utiliser l'inertie thermique

L’inertie thermique permet quant à elle de ralentir la vitesse de propagation de la chaleur ou du froid. Un matériau qui dispose d’une forte inertie thermique est un matériau qui stocke de la chaleur et la restitue au fur et à mesure au sein de la pièce. Les matériaux lourds tels que le bois, la pierre ou encore le béton ont une grande inertie thermique.

Pour résumer, différents matériaux et différentes méthodes s’offrent à vous pour parfaitement réussir vos travaux d’isolation. Vous n’avez donc plus aucune excuse pour passer à l’action et profiter de votre habitat au chaud cet hiver ! 

Bien sûr, si ces informations n’ont pas suffi à répondre à vos interrogations sur le sujet, n’hésitez pas à : 

DEMANDE DE DEVIS Trouvez votre point de vente le plus proche